Obsession amoureuse

Si l'obsession amoureuse fait mal, c'est parce qu'elle dépasse les limites du naturel. Le sentiment amoureux est par nature un dépassement. Le chamboulement intérieur qu'il provoque se comprend sans peine, et des réactions un peu disproportionnées vont de soi. Mais quand l'obsession amoureuse dépasse certaines limites, on entre en crise.

Cette obsession devient ''non-naturelle'' et pathologique. L'obsession amoureuse n'est pas une simple exagération du sentiment amoureux. Pour qu'un comportement obsessionnel s'installe, il faut d'autres facteurs, généralement cachés dans l'inconscient de la personne, qui dénotent une gestion faussée de la relation à l'autre.

Comme pour toutes les obsessions, la personne se retrouve prisonnière de son idée, de ses réactions, de ses peurs ... et tourne en rond comme un hamster dans sa roue. Comment sortir du blocage? Toute la question est là, et c'est ce que nous allons explorer à travers un cas vécu.

L'obsession amoureuse peut tuer l'amour

Quand Marie (nom d'emprunt) prend contact avec moi, elle vit depuis plusieurs semaines une relation amoureuse très intense. A la suite d'une soudaine crise de panique, elle s'est débrouillée pour avoir le mot de passe de son ami, et consulte ses mails à son insu pour connaître ses sentiments. Assez vite, l'obsession amoureuse pointe son nez : elle se met à espionner les mails de son compagnon plusieurs fois par jour, à toute heure, puis plusieurs fois par heure. C'est un comportement irrépressible dans lequel elle cherche à se rassurer. Non seulement elle n'est pas rassurée, mais la culpabilité qu'elle éprouve, et sa dépendance à cette réaction, l'effraient. Elle panique, car elle sait que son obsession amoureuse peut briser définitivement sa relation !

Quand un(e) client(e) m'explique ses difficultés, je n'ai pas spécialement d'idée sur ce que sera la solution. Je commence toujours par chercher un point d'entrée. L'arbre cache la forêt, et trouver le point d'entrée consiste à passer derrière l'arbre pour observer la forêt : un sentier s'y cache. Si je ne trouve pas le sentier, c'est que je ne suis pas le bon thérapeute et il faut aller voir ailleurs.

Au Point Zero la situation redevient évolutive

Chez marie, je m'efforce d'abord de neutraliser l'obsession amoureuse en la déplaçant dans un espace neutre : le Point Zéro (dont nous parlerons une autre fois). Le protocole employé incorpore au Point Zero la polarité négative de la situation, de façon à incorporer également sa contrepartie positive. Leur confrontation au Point Zero permet de libérer la part positive qui redevient créative, et de récupérer l'énergie qui a été piégée par la polarité négative. Le blocage est brisé, la situation n'est pas réglée mais elle redevient évolutive.

En second lieu, j'installe chez Marie un protocole destiné à la recentrer dans le présent. Auparavant ses émotions l'amenaient à être dans le passé, dans les souvenirs, les regrets, etc. ou à l'inverse dans le futur, l'expectative, la peur, etc. Ces émotions s'imposaient à elle et dominaient ses pensées. L'intérêt de ce protocole saute au yeux : il permet d'arrêter de tourner en boucle sur des émotions négatives. Ce second protocole, permet à Marie de s'affranchir, au moins temporairement, de son obsession amoureuse, et donc de reprendre le contrôle d'elle-même.

Confiance en soi et obsession amoureuse

Nous sommes donc passés derrière l'arbre. Pour que ce contrôle sur elle-même perdure, il faut emprunter le sentier qui se cache dans la forêt. Ce sentier, c'est de réactiver son Essence pour lui permettre de porter cette nouvelle configuration dans la durée. C'est ainsi que Marie a pris conscience de choses auparavant enfouies : le peu de confiance qu'elle s'accordait à elle-même, l'influence traumatique importante d'une relation précédente dans laquelle elle avait été abandonnée. Dans son schéma de crise, elle cherchait une preuve qui valide sa croyance inconsciente résumée par: l'amour est dangereux.

Le témoignage de Marie est utile, parce qu'il montre l'autre côté de la scène, comment Marie perçoit l'action thérapeutique et son obsession amoureuse. Le voici :

« J'ai l'angoisse que son amour pour moi ne soit pas réel. Mes histoires amoureuses sont toutes les mêmes : Peur de l'abandon (comment peut-on m'aimer...). Peur de m'engager. Besoin de contrôle sur l'autre et de chercher la petite bête.

Comme une droguée, j'espionnais tous les jours sa boite pour y trouver la preuve irréfutable qu'il se moquait de moi. Je tombe sur des mails que j’interprète mal et je pense qu'il a un flirt avec une autre fille. Crise d'angoisse sur crise d'angoisse. Je pensais que la seule chose qui pouvait me calmer était de continuer l'espionnage. Mais dès que j'allais regarder ses mail, je me sentais tout aussi mal de cette situation perverse.

Le calme est revenu après avoir pris conscience que j’étais de nouveau dans mon schéma habituel qui m’amène à chaque fois à la rupture, que je provoque inconsciemment. Comme cette histoire [amoureuse] compte pour moi, je demande de l'aide à Lara et on met en place un système pour que j’arrête de faire ça! Elle me donne un texte à lire dès que je sens la crise arriver et m'explique que je dois m'aimer même quand je fais ça et que, oui je dois arrêter cette tentative de contrôle pervers, que je dois accepter l'angoisse qui arrive et attendre qu'elle passe.

Et en effet, les crises passent. Je me remets au point 0 avec cette phrase "À chaque fois que je transmute la peur en amour, un miracle se produit" et [avec] le texte de Lara.

Comment sauver son couple

Je ne vais plus lire ses mails, sans aucun effort quasiment, pendant 15 jours. Ça ne m’était jamais arrivé, je me sens mieux car j'ai la sensation d'enfin sortir de mon schéma habituel!

J'ai eu une rechute hier. J'étais très en colère après moi, je ne m'expliquais pas cette rechute. Après avoir parlé à Lara, je me suis rendue compte que maintenant mon "problème" est d'arriver à faire ce que je n'ai jamais réussi à faire auparavant : donner ma confiance en l'autre sans limite, non pas parce qu'il le mérite, mais parce que je le décide! (grande nouveauté pour moi). Je ne dois plus avoir peur d'aimer l'autre, je décide d'aimer l'autre parce que je le décide et non pas parce qu'il me rassure C'est mon nouvel objectif, la route est longue, je me sens encore faible par rapport à cette nouvelle étape, j'ai encore l'envie très forte de l'espionner (je l'ai d'ailleurs fait à l'instant, mais j’espère que ça sera la dernière fois).»

Si pour certains les résultats sont là rapidement, chez d'autres les progrès demandent un effort soutenu, à la fois dans l'introspection et dans la durée. C'est le cas pour Marie et son obsession amoureuse. Il n'y a pas de règle, et la Kinésiologie Essentielle n'est pas un procédé ''magique'', c'est un processus rigoureux, logique, qui demande une certaine volonté. Son succès tient au fait que la personne humaine est considérée dans sa totalité : physique, émotionnelle, énergétique, spirituelle. Son mystère ? Nos yeux ne voient ni les sentiments, ni l'énergie qui nous anime, ni notre âme. Alors nous doutons...

 

Articles en relation:

Laissez un commentaire

Retour en haut

Suivez-moi sur