Harcelement moral

Qu'est-ce que le harcelement moral ? C'est une forme de violence où l'on subit des attaques répétées d'ordre psychologique. Comment faire pour le gérer, tant d'un point de vue personnel (se libérer du stress) que d'un point de vue relationnel (faire cesser le harcèlement)? Plutôt que d'en rester à des généralités, je vous propose d'explorer le harcelement moral en partant d'un cas vécu.

 

Isabelle (ce n'est pas son vrai nom) est une jeune femme entre 30 et 35 ans, employée de bureau. Lors de notre rendez-vous pour une séance de kinesiologie, elle m'explique qu'elle subit du harcelement moral à son travail. De ce fait, elle se sent épuisée, elle traverse des crises de panique, elle n'a plus d'entrain pour sortir, pour se faire des amis et pour la vie en général.

Humilier reste la forme la plus commune pour mettre la pression à quelqu'un

Elle m'explique que son patron est toujours derrière elle pour lui faire des observations. Il l'infantilise, en lui faisant remarquer ses points faibles, réels ou supposés. Il lui faire sentir qu'elle a besoin de lui. Il lui signifie aussi qu'elle a de la chance d'avoir cet emploi et que d'une certaine façon, ça dépend de lui.

Il ne s'agit pas du tout de harcèlement sexuel, il s'agit bien de harcelement moral. Cela n'a rien de personnel. C'est une façon pour ce patron d'avoir une emprise sur l'employé, de façon à pouvoir ''l'utiliser'' à merci, par exemple en lui demandant de faire des heures.

Comment Isabelle perçoit-elle la situation ? Elle a l'impression qu'elle se laisse bouffer. Ce qu'on parvient à lui demander professionnellement n'est pas normal. Elle détecte une carence de comportement chez elle, sans pouvoir mettre le doigt dessus, mais se sent trop envahie pour savoir quoi faire.

Harceler est une façon de manipuler

Pour sortir de ce blocage et ouvrir Isabelle à un mieux-être, nous n'avons pas travaillé sur le harcelement moral directement mais sur un objectif plus concret. Isabelle souffre de sévères problèmes d'épaule qui nécessitent un rendez-vous hebdomadaire chez le kiné (kinésithérapie). Ce rendez-vous ne peut avoir lieu qu'à 18h00 mais son patron lui a toujours refusé de la libérer pour que cet horaire soit possible. Dans ses rapports avec son patron, Isabelle perd habituellement ses moyens, gros handicap pour négocier. L'objectif était formulé comme ceci : « Parvenir à s'imposer dans une demande légitime, tout en conservant sa paix et sa confiance en soi ».

Nous avons testé en kinesiologie son âge émotionnel dans cette situation : 8 ou 9 ans. Par la Kinésiologie Essentielle, Isabelle a appris à rester scellée dans sa propre énergie, c'est-à-dire bloquer tout envahissement par une énergie extérieure. Pour réaliser cela sans être dans le rejet ou la crispation, il était important qu'Isabelle reste centrée sur son Essence (voir l'article de fond : Essence et Ego).

Centrage et force intérieure

Se centrer sur son Essence amène, entre autres conséquences, une sensation intense de plénitude et de paix. Cette Essence qui sert de support à la conscience, à la personnalité, crée une sorte de champ d'énergie, de décisions, de choix. Si ce champ est envahi, c'est que l'on subit une influence. Il est donc important de rester scellé(e) à l'intérieur de ce champ. On pourrait dire d'une certaine façon que ce champ protège notre capacité à être libre.

Centrage dans l'Essence et scellement : cette double condition remplie, Isabelle a pu résumer sa résolution par une formule comme celle-ci: « Même si je me sens impuissante et sans ressource, je choisis de rester scellée et de respecter mes besoins ». Puis elle est allée voir son patron. C'est ainsi qu'Isabelle a pu obtenir ce qu'elle demandait. Par la suite, son patron a cessé son harcèlement, tout en essayant d'autres techniques pour la manipuler, avec peu de succès.

Notez bien que lors de l'action thérapeutique, on ne parle finalement ni du patron, ni du harcelement moral qu'il exerce. Le harcèlement au travail n'est en effet qu'un aspect particulier du harcelement moral. La personne qui a pu transformer la situation est Isabelle, malgré toute l'impuissance dans laquelle elle se trouvait au départ.

Il y a des cas plus épineux que celui-là, au travail ou ailleurs. Par exemple l'auteur du harcelement moral peut être un membre de sa famille (père ou mère, conjoint ou ex-conjoint, etc.). Ce peuvent être des situations compliquées à gérer. La complexité indique souvent une situation bloquée. Dénouer le blocage, relancer la mobilité d'une situation, c'est le point fort de la Kinésiologie Essentielle. Si vous avez un doute sur la résolution de votre cas, adresser moi un mail en privé, je vous donnerai mon avis.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Suivez-moi sur